du plein au vide
#109



Exposition du 10 septembre au 27 septembre 2020
Vernissage le mercredi 9 septembre de 18h à 21h

Aussi loin que nos connaissances permettent de remonter, le sculpteur procède par retrait, ajout ou mise en forme de différents matériaux. La variété croissante de ces derniers ainsi que le développement d’une multitude d’outils ont contribué au gré des siècles à repousser les limites de cette pratique artistique, depuis le
travail sur le bloc jusqu’à l’élaboration de formes en partant du vide.

Des premières statuettes du Magdalénien parvenues jusqu’à nous au « dessin dans l’espace » émergeant au vingtième siècle, s’est créée une véritable dialectique entre le plein et le vide, entre la matière et son absence.

Cette exposition, par la diversité de ses propositions, donne un aperçu de la richesse d’un champ dialectique en perpétuelle évolution.

Sandrine Ars-Coignard et Stéphane Deselle


Le catalogue #109 en version pdf